Menu

Conseils d’entretien et petites réparations en plomberie

0 Commentaire


Pour certaines réparations, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier. Au travers quelques bonnes petites astuces, découvrez comment déceler une fuite d’eau via vos canalisations. Le blog vous sera entre autres utile pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Comment identifier une fuite de tuyaux

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous aperçevez que votre facture d’eau continue de croître et ce, sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part.

Stoppez le compteur pendant 12 à 24 heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir coupé, et une seconde fois après l’avoir relancé. Notez l’écart et calculez la différence pour savoir avec exactitude quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Lisez attentivement le compteur , relevez ce qui est écrit dessus . L’indication en mètre cube : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hl, décalitres et l situées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de douze à vingt quatre h et calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître avec précision combien d’eau vous avez perdu.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo , notez ce qui est affiché sur le compteur après l’avoir remis en marche . Faites échapper de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier tourne , cela veut dire que votre canalisation fuit. Notez l’indication finale après l’avoir arrêté de nouveau . Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

Conseils pratiques pour en finir avec les problèmes de fuite d’eau

Un problème de fuite signifie forcément défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord

  • Les deux produits les plus courants pour boucher une tuyauterie en cuivre qui fuit :

Il n’y a pas mille façons de compler une fuite sur un tuyau cuivre , soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Comment résoudre une fuite au niveau d’un raccord

Une fuite a été repérée au niveau de votre raccord, songez à remplacer votre joint.

  • Problème de fuite au niveau de votre tuyau en Cu ? il suffit d’utiliser un mastic !

Toute opération de colmatage de tuyau en cuivre commence par le nettoyage de tuyau en cuivre . Prenez un chiffon et commencez par sécher la zone fuyante ; polissez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parfaire le polissage Commencez par trancher le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez une boule de coloris homogène et onctueux . Une fois cela accompli, appliquez directement le mastic sur la conduite. La conduite fuyante a été bien astiquée . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère parfaitement à celle-ci. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Les bonnes pratiques de colmatage de tuyau cuivre à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’ un sèche-cheveux. Passez immédiatement à la préparation de la bande adhésive à appliquer sur la conduite.

interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes en mesure de résoudre

Votre raccord manifeste une fuite ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’ une bague PVC :

  • Remplacer celle-ci quand elle est défectueuse.
  • La resserrez tout simplement si elle est encore récupérable.
  • songer à remplacer ou à replacer le joint.

Fuite d’eau : quelle solution de bouchage pour son tuyau cuivre ?

Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie , vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite de tuyauterie . A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour boucher les fuites les moins importantes ; montage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple .

  • Mastic bi-composant antifuite :

Il comprend deux composants dissociés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au distributeur en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant durcisseur et adhésif est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Bande adhésive :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la zone fuyante.

Les dix bonnes habitudes à adopter pour pallier un problème de fuite sur son tuyau PVC.

  1. Coupez votre principal système d’alimentation en eau

Après avoir stoppé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie défectueuse.

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un stylo-feutre pour marquer la partie abîmée et enlevez-la

Il vous faudra en premier lieu tracer les zones de découpe de la partie abimée de votre tuyau PVC. Servez-vous d’ un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la fractionner .

  1. Le reste des éléments doit être limé :

L’utilisation d’un papier abrasif, d’un couteau simple ou d’un cutteur est ici préconisée en alternative à celle d’un simple ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Vient maintenant le tour de l’astiquage des surfaces de contact !

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 cm .

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégivrage des zones de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle .

  1. Les morceaux de tuyau à changer une fois groupés , Dimensionnez-les !

Avant de retirer la partie altérée pensez à la calibrer. Retirez donc 1 cm de la longueur obtenue.

  1. Place au découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Marquez la longueur des zones de découpe . Coupez le nouveau tube et ébavurez- en l’extrémité .

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra le joindre à votre tuyauterie :

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, il vous faudra écarter légèrement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être ouvertes pour la retirer du mur.

  1. La tuyauterie même reliée peut encore fuir, collez les zones de contact pour y remédier :

Procédez de 2 façons :

  • encoller sur les surfaces dégelées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts à l’extrémité de votre tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Le tube doit être accolé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors intégrer les manchons aux limites du tuyau de remplacement , sans les faire tourner. Le tuyau neuf doit être par la suite enfilé de part et d’autre des deux côtés.

Remplacement d’une chasse d’eau : recommandations pratiques

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, pensez d’abord à enlever le couvercle :

L’unique façon de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra détordre le fil assurant sa liaison .

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Prenez votre clef plate ou clé à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui raccorde votre robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de 90 ° dans le sens contraire à celui de l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour retracter l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Ôtez le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté saisissez le réservoir et placez-le . Votre soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clef spécifique pour ce faire.

  1. Restaurer le réservoir sur la cuvette est également une étape primordiale au montage de votre nouvelle chasse d’eau :

Le nettoyage du céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clé spéciale pour ce faire. Opérez la fixation du nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. Pensez aussi à restaurer flotteur et robinet pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau :

Préparez un joint pour le coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera terminé, renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Installez la nouvelle chasse d’eau :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir, il vous faudra également installer le mécanisme sur sa base : tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en effectuant un mouvement de rotation à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Nettoyage chauffe-eau : les cinq bonnes mesures à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez le chauffe-eau

Avant de nettoyer votre chauffe-eau , commencez déjà par désactiver son disjoncteur principal tout en retirant le fusible.

  1. Place à la vidange de votre chauffe-eau maintenant que vous l’avez débranché

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange contrairement à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange est terminée ? Bravo ! il vous faudra maintenant retirer la résistance de votre chauffe-eau

Une fois votre vidange terminée, il vous faudra démonter la résistance. Elle se situe en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Le nettoyage de la résistance : l’ avant-dernière étape du détartrage d’un chauffe-eau électrique
  2. Rétablissez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du appareil électrique de chauffage.