Menu

Guide des petites opérations plomberie à entreprendre par soi-même

0 Commentaire


Certaines circonstances vous obligent à résoudre vos problèmes de réparation sans l’intermédiaire d’un plombier. Au travers de méthodes simples, découvrez les bonnes pratiques de plomberie. Le guide vous fournit aussi des informations pour installer vos équipements plomberie sans difficulté.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa plomberie par le biais d’un compteur

Quand votre facture d’eau augmente au-delà de votre consommation moyenne usuelle, cela ne peut être autre qu’un problème de fuite.

Localiser la source d’ une fuite, c’est facile. Commencez par couper le compteur et patientez au moins douze à 24 heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir coupé, et une seconde fois après l’avoir rouvert. Notez l’écart et calculez la différence pour connaître exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Pour empêcher votre système d’eau de fuir, arrêtez l’eau du robinet principal sous votre compteur. Dès lors que les 12 à vingt quatre h se soient écoulés, vous pouvez le remettre en route.
  • Notez les indications de votre compteur. votre débit en eau est affiché en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des douze à vingt quatre heures.
  • Le compteur une fois rouvert consignez une fois de plus sur bloc-note ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet et ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre tuyauterie fuit. Arrêtez- le une fois de plus et notez ce qu’il affiche en final. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue . Le débit réel de fuite de système canalisation peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • Une fois cela fait , inspectez toutes vos installations et robinets…

 Comment réparer une fuite d’eau

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un tuyau ou d’un raccord en état de défectuosité .

  • Les deux produits les plus courants pour colmater un tuyau en cuivre qui fuit :

Réparez efficacement une fuite au niveau d’un tuyau en cuivre en vous servant d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Combler un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

Toute opération de comblage de tuyau en Cu commence par le laquage de tuyau en Cu. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par astiquer minutieusement le tuyau en cuivre sur une surface légèrement plus large que la fuite pour faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage parfait, optez pour une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Coupez le mastic par tronçons en barre et malaxez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une balle de teinte unie et glutineuse . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, découpé et moulé. Aplanissez manuellement la boule sur la zone de fuite préalablement nettoyée . Assurez-vous-en l’ adhérence. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour un calfeutrage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyauterie cuivre : c’est facile en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Commencez par nettoyer et par abraser le tuyau , séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande ; pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite fuyante .

interventions en plomberie sans plombier

Que faire en cas de fuite d’eau due à un raccord défectueux ?

Pour en finir avec une problème de fuite sur d’une bague PVC, procédez comme suit :

  • Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
  • Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la simplement.
  • Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de colmatage est compatible à sa tuyauterie en cuivre pour résoudre une fuite de canalisation

La recherche d’une fuite n’est pas chose facile . Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, plusieurs approches peuvent être adoptées pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou bien également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants séparés : adhésif et durcisseur . On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Bande adhésive :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone fuyante à colmater.

astuces pratique de dépannage pour réparer une fuite d’eau au niveau d’une tuyauterie en PVC

  1. Stoppez le compteur

Il vous faudra d’abord vérifierqu’aucune eau ne traverse en amont de la partie fuyante du tuyauterie. Stoppez le compteur !

  1. Otez la partie défectueuse à commencer par marquer et couper ses zones

L’opération commence par le traçage de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau PVC. Une fois cela fait, procédez directement à sa coupe en utilisant une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Ebavurez les éléments résiduels :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un simple couteau, d’un papier abrasif ou d’un cutter que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Maintenant place au dégraissage des surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre et trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; de même pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à 5 cm .

  1. Il est temps maintenant d’opérer le dégivrage des zones de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Les morceaux de tuyau à remplacer une fois rassemblés ; Il vous faudra les calibrer

Métrez la partie à remplacer ; soustrayez un centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Place au coupage du nouveau tronçon de tuyau :

Votre nouveau tube de remplacement est enfin prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un stylo-feutre et commencez par tracer la longueur des zones à découper. Muni d’un scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet découpez maintenant le nouveau tube puis polissez ses extrémités . Vous pouvez vous servir d’ un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Maintenant il vous faudra les joindre :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter légèrement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être défaites pour la séparer du mur.

  1. L’assemblage est terminé ? Place au des surfaces de contact

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit dans les manchons, ou bien par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Manchons et tubes doivent être réunis :

Faites entrer les manchons aux limites du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacement d’une chasse d’eau : recommandations pratiques

Stoppez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir puis, videz la chasse d’eau en la tirant avant de la remplacer .

  1. Pour réussir le démontage d’une chasse d’eau, n’oubliez jamais d’enlever son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en détachant le fil la liant à votre mécanisme de vidage.

  1. Vous pouvez enfin dire tchao à votre ancienne chasse d’eau car il est temps de la retirer une bonne fois pour toutes

Servez-vous d’ une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique qui le fixe .

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela terminé, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , soulevez-le et mettez-le par terre. Retirez le soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé par l’utilisation d’une clef spéciale .

  1. Restituez le réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais, avec une clef spéciale. Procédez maintenant à à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être intégrée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la nouvelle chasse d’eau consiste à la restitution robinet/flotteur :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans le trou correspondant . Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clef appropriée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Posez la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

 Comment opérer le nettoyage d’un chauffe-eau sans encombre ?

  1. Pour nettoyer votre chauffe-eau : commencez par le déconnecter entièrement de votre prise d’alimentation électrique

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eau.

  1. C’est maintenant que vous allez le purger

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange est terminée ? Bravo ! songez maintenant à ôter la résistance de votre chauffe-eau

Démontez la résistance après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Dévissez le capot pour ce faire .

  1. Epurez- la à son tour

purifiez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau électrique , vous devez réinstaller la platine

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau électrique.